La parodontite  est causée par la présence de bactéries nocives dans la bouche. 85% des chiens et des chats âgés de plus de quatre ans souffrent de parodontite à divers degrés. La parodontite est fonction de ce que votre animal mange, de la quantité de mastication qu'il effectue, de la présence d'autres maladies, de l'efficacité de ses mécanismes immunitaires et des soins dentaires qu'il reçoit.

 

Un chien ou un chat en bonne santé n'a pas mauvaise haleine, ses dents sont blanches, égales et saines, ses gencives sont roses et luisantes, et elles adhèrent aux dents.

 

Aux premiers stades de la parodontite, les gencives sont rouges et présentent de l'inflammation, et il y a une légère accumulation de plaque dentaire qui évolue en tartre  jaunâtre sur les dents, la mauvaise haleine apparait.

 

Sans traitement, la plaque et le tartre s'accumulent, les dents se déchausssent, l'haleine est nauséabonde, les gencives présentent de l'inflammation et des saignements, puis les dents tombent

 

Lors d' infection buccale, la santé générale de l'animal peut même se détériorer. Ainsi, un abcès dentaire risque de causer une infection osseuse ou une fistule (un orifice ou une ouverture) dans la cavité nasale. On sait aussi que les chiens et les chats atteints de parodontite grave libèrent une grande quantité de bactéries dans leur sang, susceptible d'engendrer une affection sévère des valvules cardiaques appelée «endocardite bactérienne».  La présence de bactéries dans le sang peut aussi endommager les organes et leur fonctionnement, en particulier les reins et le foie, provoquant des affections chroniques.

 

Il est possible de prévenir la parodontite en donnant à votre animal de bons aliments et des occasions de mastiquer, et en lui brossant régulièrement les dents.

Au-delà de la prévention, lorsque le tartre accumulé met en péril la santé buccale de votre compagnon, il convient de le faire détartrer.  Comme chez le dentiste humain, le détartrage utilise les ultrasons avec circulation d'eau. Pour le confort de l'animal et pour la qualité et la précisison du détratrage, cette intervention a lieu sous sédation. Après le détartrage, les dents reçoivent un polissage afin de ralentir et minimiser le retour de la plaque dentaire.